Auditions des commissaires : pour le Parlement européen, le temps de l’affirmation !

Les 26 candidat.e.s aux postes de commissaires européen.nes ont été passé.e.s sur le gril par le Parlement européen au cours des deux dernières semaines. Un exercice qui a permis aux eurodéputé.e.s d’affirmer leur autorité. Et à la démocratie européenne de faire un pas en avant.

Les auditions des candidat.e.s désigné.e.s pour occuper les postes de commissaires européen.ne.s sont…presque terminées. Et pour cause : ceux qui pensaient que ce serait une promenade de santé pour les 26 personnes proposées par les États-membres doivent se rendre à l’évidence. Le Parlement européen n’est pas une chambre d’enregistrement. Mieux : cette institution élue au suffrage universel direct s’affirme, 40 ans après sa première élection, de manière décisive comme un acteur essentiel des politiques européennes.

Nous voulons une Commission européenne exemplaire, et nous nous en donnons les moyens.

D’abord grâce à la Commission en charge des affaires juridiques (JURI), et son examen des possibles conflits d’intérêts et autres manquements à l’éthique. Examen rendu pointu grâce au combat mené par les Verts-ALE durant le mandat précédent, et qui porte ses fruits. Pour la première fois, deux candidatures ont été refusées avant même que les auditions démarrent. Exit, les candidat.e.s de la Hongrie et de la Roumanie, qui ont donc proposé deux nouveaux noms qui seront soumis au même examen durant la semaine prochaine, avant leurs probables auditions la semaine suivante.

Mais les règles de procédure ne sont pas encore parfaites, et certaines candidatures passent à travers les mailles du filet de JURI. En cause, notamment, le fait que seuls les conflits d’intérêt présents – et non passés – puissent conduire à un rejet. C’est la raison pour laquelle nous entendons mener la bataille pour durcir encore les règles, afin que qu’aucun doute ne subsiste sur les candidatures présentées et que chacune présente toutes les garanties éthiques pour occuper un poste de commissaire européen.ne. La création d’une autorité européenne d’éthique indépendante reste une nécessité à nos yeux. De même, nous sommes convaincus que les revenus supplémentaires des députés doivent être limités, afin d’éviter tout conflit d’intérêt lié aux sommes versées par des lobbies ou des entreprises, et ainsi dissuader toute envie d’y avoir recours.

Le cas de Madame Goulard l’a montré cette semaine : pour gagner la confiance des citoyen.ne.s, les représentant.e.s doivent avant tout s’appuyer sur des normes d’éthique et d’intégrité élevées. Nous espérons donc qu’aucun doute ne subsistera sur la candidate que s’apprête à présenter M. Macron, cette fois. Et que la Commission européenne pourra enfin se mettre au travail. Car l’urgence, climatique, sociale et démocratique, elle, est toujours là.


Les eurodéputé.e.s Europe Écologie au cœur des auditions

Mounir SATOURI – audition de Nicolas Schmit, candidat au poste de Commissaire européen en charge l’Emploi

 

Damien CARÊME – Audition de Ylva Johansson, candidate au poste de Commissaire aux Affaire intérieures

 

Michèle RIVASI – Audition de Jutta Urpilainen, candidate au poste de Commissaire européenne en charge des Partenariats internationaux

 

Michèle RIVASI – Audition de Stella Kyriakides, candidate au poste de Commissaire européenne en charge de la Santé

 

Marie TOUSSAINT – Audition de Maroš Šefčovič, candidat au poste de Commissaire européenne en charge des Relations interinstitutionnelles et de la Prospective

 

Salima YENBOU – Audition de Mariya Gabriel, candidate au poste de Commissaire européenne en charge de l’innovation et de la jeunesse

Marie TOUSSAINT – Audition de Frans Timmermans, candidat au poste de premier Vice-Président exécutif de la Commission européenne en charge du Green deal européen et commissaire à la Lutte contre le changement climatique

 

Michèle RIVASI – Audition de Janez Lenarčič, candidat au poste de Commissaire européen à la Gestion des crises

 

Damien CARÊME – Seconde audition de Sylvie Goulard, candidate au poste de Commissaire européenne au Marché intérieur et à l’Industrie de la défense

 

Gwendoline DELBOS-CORFIELD –  Audition de Věra Jourová, candidate au poste de Vice-Présidente désignée au portefeuille des Valeurs et de la Transparence

 

David CORMAND – Audition de Didier Reynders, candidat au poste de Commissaire européen à la Justice

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.