CETA : Mobilisation générale pour faire échouer la ratification

Communiqué des eurodéputé·e·s Europe Écologie au Parlement européen alors que l’Assemblée nationale doit se prononcer le 17 juillet prochain sur la ratification du CETA.

Alors que la Commission européenne, avec le soutien affiché du Président Macron, veut engager l’Europe dans un nouvel accord de libre échange climaticide avec le Mercosur, le CETA arrive à l’Assemblée nationale pour ratification. Particulièrement mal à l’aise et conscient des impacts dramatiques de l’accord avec le Canada, le gouvernement profite de l’approche de la pause estivale pour engager une ratification à marche forcée du CETA alors que le dossier est en suspens depuis presque 2 ans.

Pour les écologistes, qui se battent contre le CETA depuis 7 ans, cet accord est dangereux pour le climat, l’environnement, la santé et l’agriculture ainsi que pour notre souveraineté juridique et démocratique. Des critiques confirmées, en octobre 2017, par la commission d’experts créée par le Président Macron lui-même pour évaluation l’impact environnemental du CETA.

En conséquence, les députés européens écologistes français, invitent les françaises et les français, et en particulier celles et ceux qui les ont élus le 26 mai dernier, à se mobiliser massivement pour exprimer auprès de leurs députés leur souhait de voir le CETA rejeté par l’Assemblée nationale.

À cet effet, ils lancent le jeu interactif cetavousdejouer.fr se concluant par l’appel à action du collectif Stop TAFTA.

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.