Le jeu de la rentrée !

Les travaux parlementaires reprennent cette semaine. Pour bien démarrer, la délégation Europe écologie vous propose de jouer pour tester vos connaissances sur le travail des député·e·s de la délégation.

Pour répondre à notre quiz de la rentrée, cliquez sur « suivant »

Suivant

#1. Quel pays réclamant le droit à l’autodétermination n’est pas soutenu par François Alfonsi ?

La bonne réponde est la Syldavie.

François Alfonsi s’est rendu au Sahara occidental en mars 2022 dans le cadre d’une mission de l’intergroupe Sahara occidental, il est à l’origine de la création d’un groupe d’amitié avec le peuple kurde ainsi que d’un groupe d’amitié avec le Nagorno-Karabakh. Quant à la Syldavie, c’est un État de la péninsule des Balkans, voisin de la Bordurie, et dont la devise est « Eih bennek, eih blavek », qui signifie « J’y suis, j’y reste » en syldave, une langue proche du patois de Bruxelles (« Hier ben ik, hier blijf ik »)… dans les albums de Tintin.

Suivant

#2. Laquelle de ces affirmations est fausse. Benoît Biteau et Claude Gruffat ont commandé une étude qui montre que :

La bonne réponse est la réponse C.

Le prix des engrais a triplé au cours de l’année 2021.

Pour lire l’étude

Suivant

#3. Damien Carême se mobilise contre la criminalisation de la solidarité à l’égard des chercheuses et chercheurs de refuge, en soutenant notamment un ancien maire italien condamné à 13 ans et deux mois de prison pour avoir “favorisé l’immigration clandestine”. Quel est son nom ?

Domenico “Mimmo” Lucano est l’ancien maire de la ville de Riace, en Italie. Il a été condamné à 13 ans et 2 mois de prison pour « association de malfaiteurs en vue de favoriser l’immigration clandestine, la fraude, le détournement de fonds et l’abus de pouvoir ». Comme « Mimmo », de nombreuses personnes solidaires, y compris des autorités locales, font injustement l’objet de poursuites et de condamnations, au sein de plusieurs États membres, pour avoir fait preuve de solidarité envers les exilé·e·s en recherche de protection au sein de l’Union européenne. Le 3 juin 2022, une délégation de député·e·s européen·ne·s, dont les écologistes Damien Carême et Rosa D’Amato, s’est rendue sur place pour le soutenir. Une étude commandée par le groupe Verts/ALE cartographie les nouvelles tendances de ce phénomène de criminalisation de la solidarité et élabore des recommandations à l’égard de l’Union européenne et de ses États membres.

Giuseppe Grillo est un humoriste italien qui a fondé le Mouvement 5 étoiles.

Roberto Baggio est un footballeur italien considéré comme l’un des meilleurs attaquants italiens de l’histoire. Il doit son surnom, Il Divin Codino (« le divin à la queue de cheval »), l’éternelle coiffure qu’il a portée durant sa carrière.

Valentino Rossi est un pilote de vitesse moto italien. Il s’est donné le surnom « The Doctor » en référence aux titulaires d’un doctorat dans des domaines de la médecine ou du droit, par exemple. Il se voit donc comme un expert du pilotage sur deux roues.

Suivant

#4. Le 7 juin 2022, les négociateurs du Parlement européen, de la Commission et du Conseil sont parvenus à un accord sur un dossier que David Cormand suivait depuis le début de son mandat. Lequel ?

Le 7 juin, les négociateurs du Parlement européen, de la Commission et du Conseil sont parvenus à un accord sur un câble de recharge commun pour les appareils, ce qui permettra de réduire les déchets, d’économiser les ressources et d’aider les consommatrices et les consommateurs. Notre communiqué.

Les écologistes militent pour que la BEI devienne une banque du climat, mais ça n’est pas encore pour tout de suite, malheureusement. Les explications de David Cormand.

La Commission Européenne a publié, le mercredi 30 mars, un premier paquet de textes pour l’économie circulaire. Si cela va dans le bon sens, toutes les mesures contenues dans le rapport de David Cormand “Vers un marché unique plus durable pour les entreprises et les consommateurs” n’ont pas été reprise, notamment celle que l’étiquetage des produits. Notre communiqué.

L’unanimité est requise au Conseil en matière de fiscalité, ce qui rend les décisions très difficiles à prendre comme on a pu le voir dernièrement sur la proposition de taxation minimale des multinationales. Notre communiqué.

Suivant

#5. Membre de la commission des Affaires constitutionnelles, Gwendoline Delbos-Corfield a travaillé sur la nouvelle loi électorale en prévision des élections européennes de 2024. Laquelle de ces propositions n’a pas été adoptée par le Parlement européen le 3 mai 2022 :

La bonne réponse est la réponse A.

Pour autant, si le processus de candidat·e·s tête de liste n’a pas été supprimé, il a été modifié par la création des listes transnationales. En effet, les candidat·e·s tête de liste désignés par des partis politiques européens, par une association européenne d’électeurs ou par toute autre entité électorale européenne devront se présenter sous un programme électoral commun dans tous les États membres sur les listes transnationales.
Pour en savoir plus sur la nouvelle loi électorale.

Suivant

#6. Lors des 10e Connecting Days à Lyon, Karima Delli, la présidente de la commission des Transports et du tourisme a annoncé :

Si la fin des moteurs thermiques en 2035 et l’interdiction du distillat d’huile de palme dans les carburants pour avions ont bien été adoptées par le Parlement européen, c’est le grand plan vélo que Karima a annoncé lors des Connecting Days à Lyon. Quant au train de nuit Paris-Vienne, Karima l’a accueilli lors de son premier passage à Strasbourg dans le sens Vienne-Paris, le 14 décembre à 5h du matin.

Suivant

#7. Claude Gruffat ne travaille pas sur un des dossiers suivants, lequel ?

La bonne réponse est la réponse D.

Claude Gruffat travaille en effet à la mise en place d’un label de commerce équitable intra-européen, à la révision du règlement européen sur les matériaux de construction et sur le taux minimum global d’imposition sur les multinationales. Quant au Forum européen de l’eau, c’est Benoît Biteau qui l’a organisé.

Suivant

#8. Le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF) sur lequel a travaillé Yannick Jadot fait partie du paquet “Ajustement à l’objectif 55” (“fit for 55”). Lequel de ces dossiers fait aussi partie de ce paquet ?

Si le Fonds de transition juste, le règlement sur la taxonomie européenne ainsi que le paquet REpowerEU existent bien, c’est le LULUCF qui est dans le paquet “Fit for 55”.

Suivant

#9. En juillet 2022, Michèle Rivasi, accompagnée de Claude Gruffat et de Anna Cavazzini, député européenne écologiste allemande, s’est rendue à la rencontre des représentants des peuples autochtones du Brésil. Ils ont, notamment, rencontré de nombreuses femmes indigènes qui sont de plus en plus présentes sur le terrain, dans les manifestations et dans les médias. Jusqu’à présent, aucune personne autochtone n’a été élue au Sénat, mais les peuples autochtones sont représentés au par une députée. Comment s’appelle-t-elle ?

La bonne réponse est la réponse D.

Auricelia Arapium est la coordinatrice du Conseil indigène Tapajós Arapiuns (CITA) qui regroupe les peuples indigènes du Baixo Tapajós

Sônia Guajajara est une militante autochtone de la tribu des Guajajara au Brésil et actuellement pré-candidate au poste de député fédéral pour le PSOL à São Paulo

Juvana Xakriabá est la représentante du peuple autochtone Xakriabá. Elle dénonce les ravages des pesticides extrêmement dangereux pour l’environnement et la santé. Elle appelle les entreprises européennes à arrêter la production et la vente de pesticides hautement dangereux.

Plus d’informations dans le compte-rendu de Michèle Rivasi.

Suivant

#10. En mai, le Parlement européen a voté le rapport d’initiative « Vers une économie bleue durable au sein de l’Union ». Caroline Roose avait déposé un amendement, qui n’a malheureusement pas été adopté à cause du double jeu de certain·ne·s député·e·s LREM, pour interdire le chalutage de fond dans :

La bonne réponse est la réponse B. Malheureusement, c’est l’amendement du groupe Renew Europe, qui demande l’interdiction des « techniques néfastes » et uniquement dans les aires marines strictement protégées dans les aires marines strictement protégées (soit 1% des eaux européennes quand les aires marines protégées en couvrent, elles, 10%), qui a été adopté. Pour en savoir plus, les explications de Caroline Roose.

La fosse des Mariannes est la fosse océanique la plus profonde connue. Elle est située dans la partie nord-ouest de l’océan Pacifique. Pas du tout dans le champ d’action de l’Union européenne donc.
Quant aux « zones maritimes particulièrement vulnérables », ce sont des zones définies par l’Organisation maritime internationale et la réglementation ne concerne que le trafic maritime.

Suivant

#11. En juin, les négociateurs du Parlement européen, de la Commission et du Conseil sont parvenus à un accord historique sur les règles relatives aux salaires minimaux dans l’Union européenne, dossier suivi par Mounir Satouri. Grâce à cette législation combien de travailleuses et de travailleurs dans l’Union européenne verront leur salaire augmenter ?

La bonne réponse est la réponse D.

39 millions, c’est le nombre de kilos de pesticides vendus en France en 2018.

446 millions, le nombre d’habitant·e·s dans l’Union européenne au 1er janvier 2022.

73 millions, le nombre de jeunes de 19 à 25 ans vivant dans l’Union européenne en 2020.

Suivant

#12. Le 6 juillet, les membres du Parlement européen ont voté sur l’objection à l’acte délégué de la Commission européenne concernant le règlement sur la taxonomie contre lequel Marie Toussaint s’est beaucoup battue. La majorité absolue de 353 voix (sur un total de 705 membres), requise pour rejeter le texte de la Commission, n’a pas été atteinte (278 en faveur de l’objection et 328 contre). L’acte délégué entrera donc en vigueur, promouvant ainsi les investissements dans le nucléaire et le gaz. Mais deux pays ont annoncé qu’ils déposeront une plainte auprès de la Cour de justice de l’Union européenne, puisque cet acte délégué ne correspond pas aux critères annoncés dans le règlement sur la taxonomie. Lesquels ?

Il s’agit du Luxembourg et de l’Autriche. La Pologne et la France, de leur côté, se sont alliées pour intégrer le gaz et le nucléaire dans la taxonomie européenne. En effet, sans le soutien des pays favorables au gaz, la France n’aurait pas pu obtenir la classification du nucléaire vert.

Fin

Results

Merci d’avoir participé à notre jeu !

Pour en savoir plus sur le travail des député·e·s européen·ne·s écologistes au quotidien, vous pouvez :

Merci d’avoir participé à notre jeu !

Pour en savoir plus sur le travail des député·e·s européen·ne·s écologistes au quotidien, vous pouvez :

Remplissez nos mots-croisés en ligne

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.